Il y’a quelques années j’ai fait la découverte d’Olivier Rolland, leader sur le marché du blogging en Francophonie.

Olivier propose des formations qui enseignent l’art et la manière de créer un blog qui apporte de la valeur ajoutée à ses lecteurs dans un domaine spécifique.

Ceci, en donnant également la possibilité à l’auteur du blog de créer une entreprise en ligne, à travers la création de formations et outils en lien avec le sujet du blog.

Les avantages mis en avant par ce système sont multiples :

Le développement d’une expertise dans un domaine d’intérêt à travers un travail de recherche et l’écriture d’articles.

La possibilité de développer et d’interagir avec une communauté sur le thème du blog.

Aider et conseiller à travers les informations et outils prodigués sur le blog.

Idéalement, en faire mon activité à part entière et être libre comme l’air !

Ce premier article vise à partager avec vous le défi que je me suis lancé à travers la création de ce blog.

Mon objectif est de développer une expertise sur le sujet de la résolution de conflit.

Mon projet est de faire un travail de recherche et de vulgarisation basé sur la littérature scientifique.

Cela, pour proposer des articles et des outils qui vous serviront à trouver des solutions pour prévenir, résoudre, ou minimiser les conflits que vous rencontrez.

Que ce soit sur votre lieu de travail ou à la maison, les conflits sont des événements fréquents.

Souvent, ils sont source d’angoisse, de stress et provoquent le sentiment d’être piégé dans une situation.

Je vais tenter ici, d’identifier et partager les leviers d’action qui vous permettront de retrouver du pouvoir sur une situation conflictuelle.

Ceci, dans l’optique de prendre de la distance sur la situation en identifiant les actions qui vous sortiront du conflit.

La finalité ultime de ce blog étant que vous ressortiez de votre visite, avec le sentiment de pouvoir faire quelque chose pour améliorer les choses.

Ainsi, mon premier défi sur ce blog, sera d’écrire au moins un article par semaine qui vous apporte des informations utiles pour résoudre un conflit.

On ne peut pas dire que cet objectif soit particulièrement ambitieux à première vue.

Néanmoins, il me permettra d’établir une cadence raisonnable et de construire ce blog brique par brique.

Cela, en me laissant le temps d’assimiler les connaissances liées à la gestion de conflit et celles liées au développement de mon blog en ligne.

Dans un premier temps, j’aborderai le thème de la gestion de conflit, de la manière la plus large possible.

J’entends par là, aborder les conflits que l’on rencontre sur son lieu de travail mais aussi les conflits que l’on peut rencontrer chez soi, avec ses proches.

Je n’évoquerai pas les conflits sociaux, mais bien les conflits qui ont lieu à l’échelle d’un groupe, d’une organisation, ou d’une famille.  

Il n’existe pas de consensus formel sur les causes et les solutions d’un conflit.

Cependant de nombreux auteurs s’accordent sur le fait que les conflits sont tout aussi inévitables que nécessaire à la dynamique des groupes.

Toutefois, s’ils ne sont pas maniés avec attention, ils peuvent générer des conséquences néfastes voir irréversibles sur le groupe et les individus qui le compose.

Ainsi, je présenterai des méthodes éprouvées pour analyser les situations conflictuelles et y faire face.

Celles-ci seront basées sur les travaux d’experts dans le domaine ; professionnels de la gestion de conflits et chercheurs académiques et scientifiques.

Mon positionnement pour traiter ce sujet est une approche centrée sur le « développement du pouvoir d’agir ».

Cette approche a été développé par Yann Le Bossé, psycho-sociologue à l’université de Laval au Québec.

Ce positionnement constituera en quelque sorte, l’ADN du contenu que je partagerai avec vous.

Le développement du pouvoir d’agir, qu’est-ce que c’est 

« Le développement du pouvoir d’agir, c’est la possibilité d’avoir plus de contrôle sur ce qui est important pour soi, ses proches, ou la collectivité à laquelle on s’identifie.
C’est un pouvoir de contrôle que l’on exerce ou qu’on développe individuellement ou collectivement ».

Ce positionnement, part du postulat que l’une des sources de souffrance fondamentales de la condition humaine est le sentiment d’impuissance que l’on éprouve dans certaines situations, découlant de l’impossibilité de fuir ou d’agir face à un obstacle.

Dans ce type de contexte, on détruit notre rapport à l’action.

On a l’impression que quoi que l’on fasse, ça n’ira pas dans le sens de ce qui est important pour soi.

Cela peut générer des croyances sur soi, d’incompétence, d’inefficacité et à terme, altérer l’estime de soi.

Les situations conflictuelles génèrent souvent ce sentiment d’être désarmé chez les personnes impactées par le conflit.

Ainsi, la finalité de ce blog, à travers le partage de connaissances, d’outils et d’éclairages sur les possibilités d’actions en situation conflictuelle, est de développer un regard nouveau sur ce type de contexte pour passer d’un état de souffrance à un sentiment de contrôle, par la possibilité d’agir sur le conflit.

Partager l'article :
  •  
  •  
  •  
  •