critiquer pour éviter le conflit

La méthode DESC est un outil développé par Gordon H. Bower et Sharon Anthony Bower dans « Asserting Yourself  – a pratical guide for positive change». Il s’agit d’un outil de communication visant à exprimer un désaccord, une critique avec tact pour éviter le conflit.

Bien souvent, des conflits s’entretiennent ou se développent à cause d’une communication trop agressive entre les personnes concernées.

Exemples de comportements pouvant dénoter une tendance à l’agressivité:
  • Vous avez tendance à vous mettre en colère.
  • Dans une situation stressante vous pouvez devenir agressif.
  • Vous vous énervez, attaquez, provoquez plutôt que de réfléchir à une solution pour résoudre le conflit.
  • Vous dévalorisez l’autre au lieu de vous mettre en position de réflexion.

Dans ce type de situation, votre interlocuteur aura tendance à contre attaquer, alimenter les frustrations, ou à fuir la situation.

Toutefois, des conflits peuvent également éclater lorsque l’on a tendance à intérioriser ses frustrations, ne sachant pas comment s’affirmer ou exprimer un désaccord.

Ici, le risque est de finir par craquer à force d’accumuler des insatisfactions et de faire éclater un conflit de manière disproportionnée.

Vous pouvez approfondir le sujet avec mon article sur les 5 manières de gérer un conflit.

Exemples de comportements pouvant dénoter une tendance à la passivité:
  • Vous avez tendance à vous mettre en retrait, dans l’attente que la situation se règle d’elle même.
  • Vous évitez les situations conflictuelles.
  • Vous vous dévalorisez.
  • Vous parlez du problème aux autres plutôt qu’à la personne concernée.

Ainsi, pour éviter le conflit, il s’agira d’exprimer un désaccord de manière constructive sans heurter son interlocuteur.

Notamment grâce la méthode DESC, en 4 étapes.

En ce sens, le conflit pourrait être résolu avant qu’il atteigne des proportions plus dommageables pour les personnes impliquées.

Les 4 étapes du DESC:

Décrire:

Il s’agit de décrire la situation de manière objective et factuelle une situation ou un comportement problématique.

Autrement dit, il conviendra d’expliquer avec des faits concrets et observables ce qui pose problème.

Le but étant de rester concis et de ne pas se laisser tenter par de l’exagération.

Exprimer:

Ici, il est question d’exprimer ce que cette situation problématique vous fait ressentir.

Vous devez décrire les émotions et sentiments que cela provoque chez vous (peur, anxiété, colère, etc.)

De cette manière, votre interlocuteur aura tendance à compatir et à avoir plus de facilité pour se mettre à votre place.

Solution:

Cette étape consiste à spécifier ce que l’on aimerait voir évoluer pour ne plus être amené à ressentir ces émotions et sentiments.

Ainsi, vous pouvez suggérer des améliorations mais il est surtout question de trouver ensemble, une solution satisfaisante.

Cette étape correspond à une phase de résolution de problème où le but est de trouver une solution convenable pour chacun.e.

Conclusion:

Enfin, vous devez décrire les conséquences positives que vous attendez à l’issu des actions que vous aurez mis en place dans la phase S.

A l’inverse, vous décrivez également les conséquences négatives qui pourraient se produire si la situation initiale persistait.

Conditions de mise en place:

Il existe quelques conditions de mise en place, pour que l’utilisation du DESC soit efficace.

  • 1 – Soyez le plus factuel possible

Plus vous vous appuierez sur des faits concrets et vérifiables plus la discussion sera saine puisqu’il ne sera pas possible pour votre interlocuteur de nier ou de démentir.

  • 2- Ne portez pas de jugement

Le but du DESC est de juger une situation non pas une personne.

Si vous dévalorisez votre interlocuteur, vous risquez de le braquer et de le placer dans une position défensive voir offensive.

Ainsi, vous prenez le risque de perdre le potentiel constructif de la conversation.

D’où l’intérêt d’exprimer vos émotions et sentiments, pour mettre en évidence l’impacte du comportement de l’autre sur vous, sans pour autant le juger.

Ainsi, l’utilisation du JE doit l’emporter sur le TU.

ex: J’ai été effrayé par ton comportement VS Tu es effrayant.

  • 3 -Agissez Rapidement

Ne laissez pas la situation s’envenimer.

Plus vous agirez rapidement, plus vous aurez de chance de résoudre le conflit avant qu’ils ne causent trop de dommages, voir de l’éviter complètement.

  • 4 – Créez de bonnes conditions

Votre interlocuteur doit être entièrement disponible et suffisamment à l’écoute pour recevoir ce que vous allez lui dire.

N’évoquez qu’un problème à la fois, pour éviter que vous et votre interlocuteur ne vous dispersiez.

Échangez avec la personne en privé pour éviter de mettre votre interlocuteur en porte à faux vis-à-vis d’autres personnes.

Merci d’avoir lu cet article Smile

N’hésitez pas à partager dans les commentaires ce que vous pensez de cette méthode.

Avez-vous déjà eu l’opportunité de la mettre en application?

Partager l'article :
  •  
  •  
  •  
  •