devenir plus assertif

LA méthode pour devenir plus assertif

J’aimerais partager un moyen efficace pour devenir plus assertif.Il s’agit d’une technique factuelle pour prendre du recul sur soi et s’améliorer.

Lire des articles sur un sujet pour progresser est une bonne initiative, mais encore faut-il mettre en action ce que l’on apprend pour vraiment s’améliorer.

Mon but, à travers cet article est de vous encourager en ce sens.

Le meilleur moyen pour devenir plus assertif est de tenir un journal où vous analyserez des situations dans lesquelles vous ressentez le besoin de vous améliorer.

Notamment en répondant aux 6 questions de l’article précédent.

Le but est de prendre de la distance sur ces situations, d’identifier vos comportements non-assertifs pour les remplacer par des comportements assertifs.

Que vous soyez parfois un peu trop agressif avec votre entourage ou à l’inverse un peu trop renfermé, cette technique peut vous aider à vous améliorer vous et vos relations.

En effet, tenir un journal vous permettra d’évaluer vos progrès au fur et à mesure du temps et vous rassurera lorsque vous aurez l’impression de stagner.

Basez-vous sur les 6 questions décrites dans l’article précédent pour analyser les situations dans lesquelles vous devez développer votre assertivité.

exemple de comportement assertif

Pour reprendre l’exemple de l’article précédent 

1 – quelles situations en particulier vous posent problèmes ?

« Lorsque je vais manger au restaurant d’entreprise à midi, on ne me dit pas bonjour et je suis mal servi »

2 – Que ressentez-vous dans ces situations ?

« Je ressens de la gêne, je n’ose pas reprocher cela aux cuisiniers publiquement ».

3 – Quels sont les comportements qui provoquent ces ressentis ?

« le fait que l’on ne me dise pas bonjour et le fait que je sois mal servi »

4 – Vous sentez-vous capable d’exprimer ce qui est important pour vous ?

« Oui / Non »

5 – Quels sont les obstacles qui vous empêchent d’exprimer ce qui est important pour vous ?

« J’ai peur de paraître irrespectueux aux yeux de mes collaborateurs ».

Répondre à ces questions vous permettra de prendre du recul sur vos comportements en situation.

Cette prise de distance est primordiale puisqu’elle vous permet d’identifier vos comportements non-assertifs et d’imaginer les comportements assertifs que vous voulez développer.

Ainsi, vous pourrez mettre en place des actions concrètes pour y parvenir.

L’étape suivante consiste à imaginer la situation telle que vous aimeriez qu’elle se déroule en exprimant ce qui est important pour vous de manière assertive.

Vous pouvez notamment vous appuyer sur la méthode DESC pour formuler une critique constructive.

Si vous tenez ce journal à jour régulièrement il deviendra un outil très utile pour garder un suivi de vos progrès et entretenir votre motivation pour vous améliorer.

Cette pratique vous incitera à être plus attentif.ve aux schémas qui se répètent dans votre vie.

Êtes-vous plus assertif.ve avec des inconnus qu’avec vos proches, par exemple ?

Avez-vous des facilités pour vous indigner lorsque vos droits sont bafoués mais des difficultés pour exprimer de l’affection à vos proches ?

Quel est votre attitude face à l’assertivité ?

Par exemple, pensez-vous qu’il est ok de vous taire lorsque votre boss ou à votre professeur vous manque de respect ?

les obstacles courants

Les obstacles courants 

Les deux obstacles principaux de l’assertivité sont l’anxiété et le manque de compétence.

L’anxiété est la peur de certaines conséquences possibles.

Exemple : On va penser de moi que je suis bizarre, que je suis fou, je vais me ridiculiser.

Le manque de compétences :

Exemple : je ne sais pas comment exprimer de l’affection, je ne sais pas dire non.

Faites travailler votre journal pour vous.

Le contenu que vous allez produire dans votre journal les premières semaines vous donnera suffisamment de matière pour vous fixer des objectifs.

Vous pourrez identifier certains schémas, certains patterns dans vos comportements en société.

Vous vous apercevrez peut-être que vous avez des difficultés avec les personnes en position d’autorité, que vous n’estimez ne pas avoir le droit de les contredire.

Peut-être vous rendrez-vous compte que vous êtes un peu trop fan de l’expression « qui aime bien châtie bien » avec les personnes un peu plus vulnérables que vous.

Faire évoluer des comportements de longues dates, agressifs ou non-assertifs est difficile.

C’est pourquoi tenir un journal est un atout indéniable pour favoriser votre évolution vers l’assertivité.

Ainsi vous prendrez conscience de vos schémas comportementaux et vous aurez enfin le choix d’agir différemment, en accord avec ce que vous voulez être.

En ce sens, vous apprendrez à sortir de vos vieux patterns, vous serez de plus en plus assertifs et vous aurez de plus en plus de facilités à vous comporter de cette manière.

Notamment en prenant conscience des conséquences positives de ces nouveaux comportements sur ce que vous ressentez et sur vos relations avec les autres.

discussion

Discussion

Etablir un journal est une première étape pertinente pour transformer vos intentions en actions.

En effet, cet exercice vous permettra de poser un regard extérieur sur votre manière de vous comporter avec les autres et de vous fixer des objectifs pour évoluer et devenir plus assertif.

L’assertivité est avant tout un outil visant à rendre les relations entre les personnes plus équitables.

Il ne s’agit pas de chercher à s’imposer à tout prix mais d’être capable de s’exprimer lorsque c’est important.

Ce journal vous fournira des repères pour mesurer votre progression et vous motiver à poursuivre vos efforts.

Il vous rappellera le chemin que vous avez parcouru dans les moments où vous avez l’impression de ne pas avancer du tout.

Si vous décidez de devenir plus assertif sans vous faire accompagner vous ne bénéficierai pas forcément du recul que pourrait avoir un coach ou psychologue, par exemple.

Ce journal vient jouer le rôle du regard extérieur que pourrait avoir une personne qui vous accompagnerait dans cette démarche.

Au-delà d’améliorer votre assertivité, prendre cette habitude favorisera vos capacités d’introspection et votre intelligence émotionnelle en vous incitant à prendre conscience de vos ressentis et de vos comportements.

Partager l'article :
  •  
  •  
  •  
  •