Assertivité

Cet article est le premier de la catégorie Assertivité du site.

Je pense qu’il est pertinent d’aborder cette thématique dans le cadre de la résolution de conflits.

En effet, fréquents sont les conflits où règne agressivité, peur, évitement, anxiété, angoisse.

Ces ressentis conditionnent les personnes impliquées par la situation conflictuelle à un sentiment d’impuissance.

Autrement dit, à la sensation de ne pas pouvoir améliorer les choses.

Or mon objectif, à travers ce blog, est de vous aider à retrouver du pouvoir face aux conflits, notamment en vous apprenant à avoir plus de contrôle sur ce que vous ressentez.

Souvent la peur et la colère nous amènent à fuir le conflit ou à devenir agressif.

Ces émotions et ces comportements contribuent à envenimer la situation conflictuelle.

Devenir assertif, c’est retrouver une synergie avec les personnes qui nous entourent, c’est savoir exprimer et défendre ce qui est important pour nous, tout en respectant les autres.

Tout cela, en composant avec des émotions fortes.

Dans ce premier article, je vais vous aider à cerner un peu mieux le concept d’assertivité.

Ainsi vous allez comprendre les bénéfices que vous pouvez obtenir en conflit et de manière plus générale, dans vos relations.

Si vous avez l’impression d’intérioriser énormément, de ne pas exprimer ce que vous ressentez et d’en souffrir, cet article est pour vous !

A l’inverse, si vous vous emportez facilement, et que votre entourage se renferme lorsque vous êtes présent, cet article vous est aussi destiné.

L'assertivité et vous

L’assertivité et vous

L’assertivité est avant tout un outil visant à rendre les relations entre les personnes plus équitables.

Il ne s’agit pas de chercher à s’imposer à tout prix mais d’être capable de s’exprimer lorsque c’est important.

Vous êtes- vous déjà retrouvé dans une situation, où vous n’avez pas osé contre dire votre interlocuteur par peur de conséquences éventuelles?

Vous avez probablement ressenti un sentiment de culpabilité ou un sentiment de frustration.

Je vous rassure, cela arrive à tout le monde.

Toutes les situations ne sont pas forcément propices à l’expression de ce que l’on trouve important.

Toutefois, si cela se produit régulièrement vous avez probablement besoin d’en apprendre un peu plus sur l’assertivité.

assertivité et cerveau

L’assertivité et votre cerveau

De nombreuses recherches sur le cerveau ont démontré que notre capacité à avoir des relations sociales saines et efficaces, se développent très tôt pendant l’enfance.

Nos réseaux de neurones se confrontent très tôt à notre environnement social et se programment en réaction à celui-ci, figeant plus ou moins définitivement la structure de notre matière grise.

Ainsi, émergent nos premiers traits de personnalités, notre tempérament et le début de notre identité.

Ces réseaux neuronaux « d’intelligence sociale » ont été étudié selon deux thèmes principaux :

1- La sensibilité aux émotions des autres. Autrement dit, la capacité à identifier les émotions chez les autres et à éprouver de l’empathie, par exemple.

2- Les aptitudes comportementales permettant d’agir de manière adaptée à ces émotions, comme l’assertivité, par exemple.

Dès nos premières années, ces aptitudes vont plus ou moins se développer en fonction des personnes.

Ainsi, celles-ci vont déterminer nos comportements au contact des autres pour le reste de nos vies.

Par exemple, le fait que nous soyons extravertis ou introvertis, à l’écoute ou bavard, assertif ou craintif.

Néanmoins, tout cela n’est pas forcément définitif.

Avez-vous déjà entendu parler du concept de « plasticité cérébrale » ?

Non ? En fait, c’est simplement une façon compliquée de dire que nous sommes capables d’apprendre et de changer.

On parle de « plasticité » pour dire que ces apprentissages vont modifier la structure de notre cerveau et pour signifier le fait que notre cerveau n’est pas une structure « rigide » et définitive.

Ne perdez pas espoir si vous avez toujours manqué d’assertivité il est encore temps de changer !

Avez-vous besoin d’être plus assertif ?

Cela dépend. Est-ce qu’il vous arrive d’être coincé dans des conversations inintéressantes au possible et de ne pas réussir à en sortir ?

Est-ce que votre responsable vous impose une charge de travail délirante que vous avez peur de contester ?

Est-ce qu’il vous arrive que vos collègues s’approprient tout le crédit de votre travail ?

Savez-vous exprimer des sentiments chaleureux et positifs à une autre personne ?

Êtes-vous à l’aise avec le fait d’initier une conversation avec des étrangers lors d’une fête ?

Avez-vous des difficultés à dire non à des personnes persuasives ?

Vous sentez-vous parfois inefficace pour faire comprendre vos besoins aux autres ?

Êtes-vous souvent en bas de l’ordre hiérarchique, mis à l’écart par d’autres ?

Ou peut-être êtes-vous plutôt celui ou celle qui écarte les autres de votre chemin pour obtenir ce que vous voulez ?

Si vous vous reconnaissez ici, vous avez besoin de devenir plus assertif.

L’assertivité vise à rendre les relations entre les personnes plus équitables, en vous amenant à exprimer ce qui est important pour vous, tout en prenant en considération les personnes qui vous entourent.

Que vous ayez tendance à garder pour vous ce qui vous contrarie où au contraire à être agressif avec les autres à chaque fois que quelque chose vous agace, il est important que vous appreniez à trouver un équilibre qui vous permette de vous épanouir dans vos relations.

Être assertif c’est savoir affirmer sa valeur.

assertivité vs agressivité

Assertivité vs Agressivité

L’assertivité et l’agressivité sont souvent confondues à tort.

L’agressivité revient à penser « moi d’abord » en écartant les autres et en niant leurs droits, alors que l’assertivité intègre un véritable souci des autres.

Voici une définition précise de l’assertivité :

« L’assertivité correspond au fait de réaliser une action directe, ferme, positive – et, si nécessaire, persistante – destinée à promouvoir l’égalité dans les relations interpersonnelles. L’affirmation de soi nous permet d’agir dans notre intérêt, de nous défendre sans anxiété, d’exercer nos droits sans renier les droits d’autrui, et d’exprimer nos sentiments et nos besoins (affection, amour, amitié, déception, ennui, colère, regret, chagrin) honnêtement et confortablement »

Source : Your perfect right : assertiveness and Equality in your life and Relationships, de Robert Alberti et Michael Emmons.

Les fruits de l’assertivité 

Les fruits de l’assertivité sont nombreux !

De manière générale, être plus assertif vous amènera à être plus épanouis dans vos relations.

Notamment en réduisant l’anxiété que vous pouvez ressentir au contact des autres et ses effets secondaires, tel que les maux de tête, les maux de ventre, la fatigue et la dépression, par exemple.

De nombreuses recherches ont démontré que devenir assertif permet de dépasser son anxiété sociale, de faire ce qui est important pour soi, de diminuer le stress, améliore la confiance en soi, l’estime de soi, et la spontanéité dans l’expression des émotions.

Discussion

Dans les articles suivants, j’aborderai d’avantage les aspects pratiques de l’assertivité, en vous expliquant notamment comment progresser concrètement sur cette aptitude.

L’assertivité est un bon outil pour apprendre à s’affirmer avec tact.

Il s’agit d’une une hygiène relationnelle à adopter pour préserver une communication saine avec les personnes qui nous entourent.

Cela permet notamment de prévenir les conflits en remplaçant des comportements comme l’intériorisation ou l’agressivité, que nous avons appris très tôt

Toutefois, il faut garder à l’esprit que les causes des conflits ne sont pas systématiquement liées à nos comportements.

Souvent, les conflits sont les produits de contextes plus larges propices à l’émergence de ce type d’attitudes.

C’est le cas, par exemple, dans des contextes très compétitifs.

Que ce soit sur le terrain d’un match de foot, en famille, ou en entreprise, il n’est pas rare de voir des conflits éclater en situation de compétition.

C’est pourquoi, le fait d’apprendre à être plus assertif ne suffira pas toujours à prévenir les conflits, selon les circonstances. Cliquez-ici pour en savoir plus à ce sujet.

Merci d’avoir lu cet article ! Vous êtes libre de laisser un commentaire ci-dessous pour partager votre opinion ou votre expérience sur le sujet.

Partager l'article :
  •  
  •  
  •  
  •