Résoudre les conflits

Sortir de la souffrance en situation conflictuelle

8 types de conflit à avoir en tête

conflits et stratégie

Les conflits interpersonnels surgissent dans tout type de situations (travail, famille, voisinage etc.).

Ils surviennent de la relation avec autrui et des enjeux de pouvoirs et de ressources qui y sont associés.

Les causes des conflits sont multiples mais peuvent être analysés selon 8 types que je vais vous présenter.

1 – Les conflits d’intérêts

Les conflits d’intérêts sont les plus fréquents.

Les intérêts de chacun peuvent être convergents ou divergents.

Lorsqu’ils sont divergents les différents acteurs vont rechercher leur avantage personnel, ce qui peut créer dissension et tension.

“Si deux hommes désirent la même chose alors qu’il n’est pas possible qu’ils en jouissent tous les deux, ils deviennent ennemis; chacun s’efforce de détruire ou de dominer l’autre.” Hobbes, le Léviathan.

Ces divergences sont sources de compétition pour la possession de ressources matérielles, symboliques, ou sociales, par exemple.

2. Les conflits de pouvoir

Les relations de pouvoir (en entreprise, dans une famille, un couple, en politique…) développent des conflits qui sont constitutifs des rapports humains.

Chaque acteur cherche à influencer les autres dans le sens de ses objectifs tout en s’émancipant au maximum de l’influence des autres.

En somme, chacun cherche à développer son pouvoir et à se protéger de la domination d’autrui.

Cela créer des rapports de force qui sous-tendent les conflits qui en découlent.

En ce sens, la hiérarchie et l’inégalité des statuts sont sources de luttes: l’un désirant soumettre l’autre et l’autre cherchant à s’émanciper des contraintes qui lui sont imposées.

3. Les conflits identitaires

Hegel, dans son oeuvre la Phéno-ménologie de l’esprit met en évidence le fait que la quête de reconnaissance est la dynamique fondamentale des relations humaines et de l’histoire.

A travers cette quête, c’est son existence et son être même que l’homme veut faire reconnaître par autrui.

Chaque personne veut conduire autrui à valoriser son existence et son identité.

Le pouvoir qu’a autrui d’infirmer, de rejeter ou de dénier mon identité menace mon intégrité et peut blesser mon amour-propre.

Le besoin d’avoir une identité valorisée peut constituer une source majeure de conflit.

4 – Les conflits territoriaux

L’Homme est un animal et comme tout animal, il a tendance à s’approprier un territoire et à le défendre.

La psychologie sociale a démontré l’existence d’un “espace personnel” qui représente une zone dont la pénétration est ressentie comme une intrusion.

Cela peut également s’appliquer aux objets que nous possédons (stylo, brosse à dents,courrier, etc.) mais aussi à la vie privée par exemple.

Etre en mesure de protéger son territoire, ses possessions, son intimité pour ne pas risquer d’être envahi, blessé ou dépossédé est un enjeu important dans les relations interpersonnelles.

Beaucoup de conflits sont issus de violations “territoriales” effectives, supposées ou redoutées.

5 – Les conflits de relation

Certains conflits émergent au niveau de la définition ou de la gestion de la relation.

Pour qu’une relation soit pacifique il doit y avoir un accord tacite ou formel entre les différents acteurs sur la nature de leur relation (hiérarchique, professionnelle, amicale, sexuelle…).

Un désaccord dans la définition de la relation est source de conflit, chacun cherchant à imposer à l’autre la définition qu’il souhaite faire valoir.

6 – Les conflits cognitifs

De nombreux conflits portent sur les représentations que chacun se fait de la réalité.

Les divergences de perception de la réalité sont interprétés comme une forme de mésintelligence.

Les situations où l’on lutte pour imposer sa “vérité” sont fréquentes et peuvent être sources de violences: conflits d’opinions politiques, de valeurs, de conflits idéologiques, religieux…

Cette violence est issue du fait que les valeurs auxquelles nous tenons sous tendent notre identité.

Dès lors qu’elles sont remises en question, c’est notre être que l’on sent menacé.

7 – Les conflits affectifs

Les conflits qui naissent des sentiments/ émotions sont tout aussi nombreux.

La peur, l’attirance, l’amour, la haine, la jalousie, l’envie, la vanité provoquent des dissentiments violents entre les individus.

Les rivalités entre collègues, les dissensions dans les familles, les fâcheries en amis, par exemple, en sont les expressions quotidiennes.

Un sentiment n’émerge pas par hasard, il repose sur une légitimité, réelle ou supposée: j’en veux à ma mère “parce qu’elle m’étouffe” ou je suis jaloux “parce que je suis amoureux”.

Les conflits affectifs sont caractérisés par un effort d’auto-justification visant à conforter l’accusation et à légitimer sa position.

Ces derniers deviennent facilement envahissants et destructeurs parce qu’on y pense sans cesse.

Notamment parce qu’un affect est souvent mêlé à d’autres émotions/ sentiments.

La jalousie ou la peur sont souvent associés avec de l’agressivité, par exemple.

8 – Les conflits culturels

Notre perception du monde, nos valeurs, nos modes de vie et comportements constituent notre culture.

Nous la partageons avec les gens qui appartiennent au même milieu que nous.

Lorsque des individus de deux cultures différentes se confrontent, il s’ensuit souvent un “choc culturel” dont le racisme, la xénophobie et le rejet de la différence en sont les manifestions extrême.

L’éclatement des cultures traditionnelles en un ensemble de sous cultures et la multiplication des situations de cohabitation culturelles rendent aujourd’hui les conflits interculturels plus fréquents.

En conclusion

Ces 8 types de conflits décrits de manière distincte s’entremêlent dans la réalité.

En ce sens, les conflits interculturels sont à la fois des conflits identitaires, territoriaux, cognitifs et affectifs).

Néanmoins, il est important de déterminer quels sont les causes de la genèse des conflits pour les comprendre et les résoudre.

Cliquez ici pour découvrir les 5 étapes permettant d’identifier les causes d’un conflit.

N’hésitez pas à commenter ci-dessous si vous souhaitez échanger sur ce sujet ou apporter des compléments. 🙂

Partager l'article :
  •  
  •  
  •  
  •  

Précédent

Identifier vos leviers d’action en gestion de conflit

Suivant

5 comportements à connaître en gestion de conflit

  1. PFEIL

    Très chouette article. Vraiment intéressant de différencier les conflits. Y aurait il un bibliographie pour approfondir le sujet ?

    • Bastien HÜE

      Oui, je vous suggère le livre “les conflits relationnels” de Dominique Picard et Edmond Marc. 🙂
      Vous y retrouverez cette typologie de manière plus détaillée, ainsi qu’un certain nombre d’éléments sur les processus et enjeux liés aux conflits.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Fièrement propulsé par WordPress & Thème par Anders Norén

                                      Recevez gratuitement le guide "Résoudre les conflits avec la CNV".